Community manager, un métier en vogue

Les métiers du web ne cessent de se développer maintenant où tout se passe sur Internet. Les réseaux sociaux ont particulièrement le vent en poupe et sont devenus les médias les plus courants au quotidien pour suivre les actualités, pour échanger avec ses amis et sa famille et surtout pour lancer son business… Le community manager a comme rôle d’animer une communauté d’internautes autour d’une marque, d’une entreprise ou d’une institution.

Quelles sont les fonctions du community manager ?

Le community manager travaille pour le compte d’une société, d’une marque ou d’un organisme. Il a pour rôle d’entretenir une relation avec la communauté (les consommateurs) sur les médias sociaux. D’abord, il doit être en veille constante pour gérer les contenus partagés sur le réseau. Il partage des contenus sous forme de brand content, de gaming ou de vidéo. Il incite les internautes à prendre parole, à agir et à réagir. Il doit être à l’écoute de la communauté tout en défendant la valeur et les intérêts de la marque. Pour ce faire, il répond aux questions des internautes en les informant, en apportant des solutions à leurs problèmes, mais toujours dans l’intérêt de l’entreprise. Ce professionnel doit faire preuve d’empathie, de diplomatie et de réserve. Ensuite, il analyse régulièrement la réputation de l’entreprise via la voix des internautes. Ce qui permet à l’entreprise de revoir ses produits et/ou ses services, ses stratégies de marketing, etc. Pour cela, le community manager effectue un reporting systématique sur tout ce qui se déroule sur les médias sociaux.

Quelles formations suivre pour devenir community manager ?

Il n’y a pas de formation spécifique pour devenir community manager. Quoi qu’il en soit, les entreprises se tournent essentiellement vers les sortants en sciences humaines et les candidats ayant une forte connaissance des réseaux sociaux et du web. Néanmoins, certaines écoles commencent à mettre en place des cursus spécialisés. Il y a par exemple l’EEMI qui propose un bac + 3 community manager ou animateur blog. L’INSEEC offre un master web community manager & réseaux sociaux ainsi qu’un master 2 professionnel expert média. Dans tous les cas, le community manager doit être impartial et capable de gérer d’éventuels conflits puisque les clients comme les non-clients et même des concurrents peuvent s’inscrire et se retrouver ensemble dans la communauté. Et chacun a le droit de prendre la parole, de partager ses avis sur tel produit ou tel service. Il faut rester courtois pour tempérer et optimiser les échanges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *