Les raisons de faire une annonce légale

Dès la création d’une société, l’entrepreneur a l’obligation de publier une annonce légale. Mais pourquoi au juste réaliser cette publicité légale ? Pour en savoir quelles sont les raisons, suivez-nous dans cette rubrique.

Raison n° 1 : Pour remplir son obligation

La publication d’une annonce légale est nécessaire, car la loi l’impose. Elle permet aux dirigeants d’entreprise de fournir des informations relatives à la vie de la société qui peuvent intéresser des tiers comme les pouvoirs publics, mais aussi les concurrents et le public en général. En France, il y a un certain nombre de déclarations à faire lorsqu’on crée une entreprise.

C’est une étape obligatoire pour finaliser votre inscription. En absence de cette annonce, la création d’une entreprise n’est pas légale. Il faut donc la rédiger le plus rapidement possible si vous voulez créer votre société sans tarder.

Raison n° 2 : Pour une communication simple et efficace

Dans l’Hexagone, la plupart des journaux d’annonces légales sont très suivis par la population. Voilà pourquoi il est intéressant de leur parler rapidement. Lors d’une création d’entreprise, la communication est importante aussi bien pour la publicité légale que pour le marketing afin de faire connaître votre activité.

Mais, le moyen le plus simple et le plus économique pour y parvenir reste une annonce légale. D’ailleurs, vous n’avez pas à préparer un budget conséquent en ce qui concerne le forfait de l’annonce que vous souhaitez faire.

En effet, c’est une annonce qui ne vous coûte que quelques dizaines d’euros. La bonne nouvelle aussi est que cette communication à moindre coût peut toucher un grand nombre de personnes. Une annonce légale a donc le mérite d’être abordable, mais aussi de permettre de toucher un très large public.

Raison n° 3 : Pour annoncer la création d’une entreprise

L’annonce légale doit se faire lors de la création d’une entreprise. Elle concerne surtout les structures commerciales, dont EURL, SARL, SASU, SAS, SA, SNC et SNA, mais aussi les sociétés civiles comme SCP, SCI, SCPI ou GAEC. Il est impératif de publier une annonce dans un journal habilité avant d’officialiser la création d’une boîte. Cette opération se fait généralement juste avant le dépôt de la demande d’immatriculation au CFE et après la signature des statuts.

Les pièces justificatives pour l’immatriculation auprès du GTC (Greffe du Tribunal de Commerce) doivent en effet être accompagnées de l’attestation de publication. Bien que la loi n’impose pas de délai limite pour publier l’annonce légale, le mieux est de s’y prendre le plus tôt possible. Cela vous évite des tracas supplémentaires lors de la création de votre entreprise.

Raison n° 4 : Pour informer une cessation d’activité

Publier une annonce légale est aussi indispensable, lorsque vous cessez vos activités. Avant la publication de l’annonce légale, il faut ici procéder en deux étapes : la dissolution et puis la liquidation. Concernant la dissolution, il faut obtenir un acte en Assemblée Générale Extraordinaire de la part des associées ou du juge du Tribunal de Commerce en cas de conflit.

C’est par la suite que l’on peut nommer un liquidateur. Une fois la dissolution faite, on peut passer à la liquidation. Le liquidateur se charge de lister les avoirs de l’entreprise et de clôturer les comptes. D’où l’importance de faire une annonce légale afin d’informer de potentiels repreneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.