Portage salarial : c’est quoi ?

Devenir consultant est un métier qui attire de nombreuses personnes. Si vous aussi vous êtes intéressé, sachez que vous avez le choix entre le statut indépendant et le statut de freelance. Si vous n’avez envie de faire un choix entre les deux, optez pour le portage salarial. Ce dernier réunit les avantages des deux statuts et semble être le bon compromis. Focus sur ce statut de travail atypique.

Ce qu’est le portage salarial

Le portage salarial réunit trois acteurs : le consultant ou freelance, la société de portage salarial et la société cliente.
La société de portage engage le consultant pour des projets correspondant à son profil pour le compte de la société cliente. De ce fait, le consultant reçoit un salaire fixe versé par la société de portage. En parallèle, la société de portage s’occupe des gérances administratives et procure une assistance pour le développement des activités du consultant. Cette forme de travail atypique a été validée par ordonnance depuis avril 2015. Cette ordonnance n° 2015-380 stipule que, pour pouvoir rechercher ses clients et entamer la négociation sur les modalités de ses prestations, le consultant doit avoir une expertise, une qualification et de l’autonomie. Ainsi, la société de portage n’est pas tenue de proposer des projets. Par contre, la société de portage planifie l’activité du consultant et lui verse un salaire mensuel qui doit valoir au minimum 75 % des salaires établis par la sécurité sociale.

Les avantages du portage salarial

Le portage salarial évite les contraintes liées au statut de salarié classique tout en étant plus sécuritaire par rapport aux autres statuts indépendants. Travailler avec une société de portage salarial à Marseille, à Paris, etc. présente 5 grands avantages.

Le premier, c’est la sécurité qu’offre le statut de salarié. La différence qu’il y a entre un consultant freelance et un consultant en portage salarial est que ce dernier signe un contrat de travail. De ce fait, il bénéficie des privilèges de salarié. Or, cela n’empêche en rien la flexibilité et l’autonomie de son quotidien. Il bénéficie ainsi du régime de la Sécurité sociale.

Puis, le portage salarial permet une gestion autonome de la clientèle. En effet, il est libre d’accepter ou non des projets selon ses compétences. Il peut négocier librement avec le client indépendamment de la société de portage et ainsi constituer sa clientèle.

Troisièmement, le portage salarial accorde plus de flexibilité dans l’emploi du temps du consultant. L’accomplissement des missions qu’il a à exécuter dépendra de sa planification, que ce soit en journée ou en soirée du moment qu’il les exécute à bien.

Le quatrième avantage du portage salarial est que c’est une activité entrepreneuriale loin des contraintes juridiques. C’est l’une des raisons qui poussent les consultants à intégrer le concept. Il n’est pas obligé de faire des démarches de création d’entreprises, de faire des engagements de patrimoine ou de faire les démarches administratives alors qu’il profite de multiples privilèges.

Finalement, ce concept permet à un consultant de profiter d’une gérance de documents administrative sécurisée prise en charge par l’entreprise de portage. C’est donc un allègement considérable pour le consultant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *